À l’heure actuelle, beaucoup de restaurateurs, de fournisseurs, etc., préfèrent créer leur propre laboratoire alimentaire au lieu d’aller vers des laboratoires communs, nécessitant un coût des plus élevés. Toutefois, la construction d’un laboratoire alimentaire devra prendre en compte certaines démarches à suivre et quelques règles à appliquer.

Comment marche la construction d’un laboratoire alimentaire ?

Il est exigé que les laboratoires alimentaires ne se construisent qu’après s’être assuré que ces quelques conventions soient honorées.

Un nettoyage régulier avec désinfection

Pour commencer, la règle d’hygiène : toutes les salles des laboratoires alimentaires doivent être nettoyées régulièrement et désinfecter pour éviter la propagation des microbes. De ce fait, il est interdit que des substances toxiques et des produits pouvant contaminer l’alimentation entre dans chaque recoin du bâtiment : les plafonds, les murs, et également les matériels.

Une grande aération

Pour parer à la propagation des mauvaises odeurs et garantir un endroit le plus sec possible, une bonne aération est demandée. Toutefois, les ventilateurs et climatisations présents dans le laboratoire ne doivent pas avoir un impact sur les aliments afin d’éviter tout risque de contamination. Si ce cas se produit, ces appareils doivent soit être scrupuleusement soignés et nettoyés, soit être remplacés.

Un bon éclairage

Un laboratoire alimentaire devra posséder un éclairage approprié : trop sombre, nous risquons d’éventuels accidents que ce soient sur les aliments, les matériels ou même le facteur humain. Trop lumineux, les aliments peuvent vite en périr et nous pouvons contracter des maladies oculaires.

Une évacuation des eaux

Pour que les aliments ne se contaminent pas, les eaux doivent être évacuées de façon convenable : par des canaux et évier et séparément pour les eaux résiduaires et eaux de lavage.

Un plan de lutte contre les nuisibles

Les laboratoires alimentaires devraient également posséder les moyens nécessaires pour lutter contre les insectes et les ravageurs qui risqueront de détruire ou infecter les aliments.

À quoi doit ressembler l’aménagement d’un laboratoire alimentaire ?

Un laboratoire alimentaire doit être bien aménagé et posséder ces différentes salles.

Un hall d’accueil
Cette chambre permettra d’accueillir les clients et les consommateurs.

Une cuisine
La cuisine sert à préparer des plats que les clients peuvent consommer ou que des restaurateurs, des supermarchés, etc., commercialisent.

Un vestiaire
Le vestiaire servira pour le personnel qui va se changer avant d‘entamer son travail 

Une salle sanitaire
Cette salle est réservée aux personnes qui vont se changer pour aller dans la tuerie

Une chambre froide
Qui conservera les aliments et peut également servir de salle à découper de la viande ?

Comment imaginer le laboratoire de demain ?

Avec les lois qui résident de plus en plus sur les laboratoires alimentaires et l’attention que possèdent ses possesseurs, nous pouvons prévoir que le laboratoire de demain soit plus hygiénique et plus confortable. Effectivement, les personnes sont de plus en plus sensibles à l’alimentation et ont le désir d’éviter à tout prix tout ce qui peut contaminer cette alimentation : et cette lutte commence par les laboratoires alimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here